fbpx

Les super aliments, nous en entendons parler de plus en plus souvent. Nous sommes globalement soucieux de notre santé, beauté, bien-être et longévité et tournons notre intérêt vers cette catégorie de produits, mis au pinacle de l’alimentation pour leurs qualités nutritionnelles supérieures.

Le terme n’est ni très officiel ni très scientifique (même le Larousse n’a pas de définition), mais il est populaire surtout dans sa version anglaise de Superfood ! Toutefois, d’autres dictionnaires définissent les Superfoods comme étant des aliments hautement nutritifs, riches en vitamines, minéraux, fibres, antioxydants, phytonutriments.

Généralement, les revues diététiques les qualifient d’aliments possédant des propriétés nutritionnelles surpassant celles des autres. Ces aliments rentrent dans 10 majeures catégories (qui constituent en somme la base de notre nourriture) : légumes verts, légumes racines, légumineuses, fruits, baies, céréales complètes, fruits à coque, certains poissons, épices et maintenant les algues.

 

Les 10 Super Aliments qui Nous Protègent

 

On peut trouver sur le web des sites qui proposent une “ encyclopédie ” des super aliments. Cela fait beaucoup, mais il est intéressant de constater que parmi ces 10 groupes alimentaires, on peut trouver à chaque fois une star qui brille un peu plus que les autres.

 

  1. Au rayon des protéines, la faveur va au saumon, riche en omega-3(acides gras) que le corps ne produit pas naturellement mais qui est essentiel à la régulation du métabolisme, entre autres bienfaits.

Préférez le saumon sauvage au saumon d’élevage qui présente le risque de contenir des polluants comme le mercure ou l’arsenic.

 

  1. Le chou kale, légume feuillu crucifère bourré de vitamine K, d’antioxydants et grand ami du système immunitaire de par son contenu en quercétine.

Retirez la tige centrale, qui n’est pas très agréable à manger car très fibreuse. Le kale se consomme cru en salade ou cuits comme les blettes. Ou encore en chips (au four) pour un excellent snack.

 

  1. La patate douce, riche en béta-carotène (qui lui donne sa couleur) et se convertit en vitamine A dans le corps pour ralentir le vieillissement et potentiellement prévenir certains cancers.

Son indice glycémique est beaucoup plus amical que celui de la pomme de terre (dont elle n’est aucunement la cousine).

 

  1. Les lentilles (de toutes les couleurs) sont une mine de magnésium, fer, calcium, sélénium. Les légumineuses dans l’ensemble, grâce à leurs glucides complexes et leur richesse en fibres aident à se sentir rassasié et à promouvoir un bon transit intestinal.

Là encore, les légumes secs sont très versatiles : salade, soupe, ragout, de quoi largement varier les saveurs et les menus.

 

  1. L’avocat est un fruit que l’on considère souvent comme un légume et utilise volontiers en salades. C’est un des super aliments à intégrer à nos menus aussi souvent que possible pour pallier le manque de “ bonnes graisses ” (graisses mono insaturées).

Il remplace avantageusement la mayonnaise, la crème ou le beurre, comme dans la mousse avoca-choco par exemple.

 

  1. Les myrtilles, malheureusement saisonnières mais profitons-en quand elles apparaissent (et pourquoi ne pas les congeler pour l’hiver). Avec ces baies, on fait le plein de phytonutriments, fibres et vitamine C.

Avec les framboises, les myrtilles ont une teneur glucidique assez faible et sont riches en fibres. Des fruits minuscules pour un maximum de bienfaits.

On évitera les tartes et autres pâtisseries bien-sûr, pour les consommer nature avec un yaourt ou dans une salade.

 

  1. Parmi les céréales complètes (donc non raffinées et qui contiennent encore le germe, là où se concentrent les minéraux, oligo-éléments et fibres), nous citerons le millet, tristement tombé en désuétude. (Les oiseaux en raffolent, c’est un sceau de qualité).

 

  1. Les amandes font largement partie du régime alimentaire des pays méditerranéens et sont supposées être un des secrets de leur longévité. C’est en effet une noix riche en calcium et vitamine E, encore que la vraie qualité de l’amande pourrait être sa teneur en protéines.  (À privilégier donc si vous ne mangez pas de viande).

Essayez absolument les amandes rôties au four avec du basilic, sel poivre et du parmesan râpé. Attention toutefois au risque d’accoutumance.

 

  1. Les épices en général ont des propriétés étonnantes, au-delà de leur fonction d’assaisonnement. Le curcumaest en tête de liste, anti-inflammatoire, anti-infectieux et aussi bon pour le foie, riche en fer et manganèse.

 

  1. Les algues telles que la spiruline contiennent des enzymes contenus uniquement dans les produits marins. Le magnésium, fer et calcium sont bons pour la peau et les cheveux et l’iode aide à réguler la thyroïde. En brindilles ou en poudre, la spiruline peut facilement se saupoudrer sur un plat, se mélanger dans de l’eau ou dans un yaourt.

 

 

La liste des super aliments est longue et n’est pas exhaustive, chaque continent a ses favoris mais la globalisation rend les produits “ exotiques ” plus faciles à trouver.
Ce siècle a vu un renouveau dans la recherche de solutions pour améliorer notre santé et notre bien-être et la redécouverte de produits naturels nous permet de faire les bons choix.

Il n’est pas à suggérer de ne consommer que des superfoods et d’en devenir les esclaves au prétexte de manger sainement. Il faut continuer à se faire plaisir sans excès, équilibrer les plats et leurs saveurs sans se soumettre à une dictature qui engendrerait privations et frustrations et produiraient des résultats contraires à notre objectif.

 

Votre Bilan Minceur et Harmonie Vous Attend

Leave a Reply

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial