fbpx

Viande ou poisson ? Si vous êtes végétarien, végétalien ou végan, aucun des deux bien sûr mais, si vous êtes omnivore, les deux pour sûr. La réponse semble facile mais l’exécution est-elle aisée ?

Le secret est la modération. Une alimentation saine est une alimentation équilibrée et variée, encore faut-il faire les bons choix. Viandes et poissons contiennent des nutriments indispensables à la santé.

 

Viande ou Poisson, que Faut-Il Savoir ?

Viandes

Les viandes contiennent du fer, de la vitamine B12 et bien-sûr des protéines.

Les viandes rouges, dont la couleur provient de la myoglobine (transporteur intracellulaire principal de l’oxygène dans les tissus musculaires) et de sa forte teneur en fer, le fer étant indispensable à la synthèse des globules rouges.
Elles sont typiquement riches en acides gras saturés, plus nocifs pour nos artères.
La carnitine est soupçonnée favoriser l’arthérosclérose, due au dépôt de lipides sur les artères provoquant leur perte d’élasticité.

Les viandes blanches (porc, volailles, lapin). Le taux de myoglobine dans leurs muscles est plus bas d’où leur couleur blanche. Elles contiennent moins de matières grasses (lipides) donc plus recommandées car moins à même de conduire à des maladies cardio-vasculaires.

Note : Le veau n’est pas une viande blanche. Il est pâle parce que nourri au lait, mais grandira bien pour être taureau (ou devenir boeuf).

Les charcuteries (incluant les terrines, rillettes et pâtés) sont considérées comme des viandes mais contenant plus de sodium et de lipides, il ne faut pas en consommer excessivement mais plutôt les garder pour certaine occasions.

 

Poissons

Les poissons gras sont aussi appelés les “poissons bleus”, tels que maquereau, hareng, sardine, thon, saumon et ont une teneur en lipide supérieure aux poissons maigres mais toutefois suffisamment basse (entre 5 et 12%).

Les poissons maigres aussi appelés “poissons blancs” (cabillaud, lieu, merlan, sole, limande) ne contiennent que 1% de graisses.

Les poissons mi-gras – bar, espadon, tilapia – contiennent entre 2 et 5% de graisses.

Contenant moins de lipides que les viandes, les poissons sont plus faciles à digérer.
Leurs acides gras polyinsaturés, comme les oméga-3, aident à lutter contre les maladies cardiovasculaires. Le saumon sauvage est considéré comme le champion dans sa catégorie.
Ils sont aussi riches en vitamine D, phosphore, sélénium et pour les poissons de mer, en iode (un oligo-élément indispensable).

À noter que les poissons contiennent de l’histidine, un acide aminé pouvant provoquer des allergies pour ceux qui y sont susceptibles.
Attention également aux poissons de rivière pouvant contenir plus de pesticides, PCB et autres métaux lourds.

Enfin, sachez qu’il y a des saisons précises pour les poissons et crustacés, en rapport étroit avec leur cycle naturel de reproduction.

 

Propriétés Communes

Viande ou poisson, les apports protéiniques sont similaires : environ 20 gr de protéines pour 100 gr.
Poissons et viandes contiennent aussi tous deux des acides aminés essentiels  au bon fonctionnement des organes.
Selon leurs origines, consommés en grande quantité, ils peuvent poser des problèmes pour la santé à cause des polluants qu’ils peuvent contenir. En effet poissons ou viandes d’élevage traditionnel n’ont pas les mêmes bénéfices que ceux issus de l’élevage bio.

Alors, à votre avis, que faut il choisir ? Viande ou poisson ? Réponse : viande et poisson, tous deux essentiels pour un apport des éléments vitaux au fonctionnement de notre organisme, et pas seulement les protéines. Il n’est pas nécessaire d’en consommer chaque jour. Et pour varier les plaisirs, n’oubliez pas les fruits de mer, coquillages et crustacés.

Votre Solution Minceur & Harmonie Personnalisée Vous Attend

Leave a Reply

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial