fbpx

Les études qui démontrent le lien entre excès de poids et espérance de vie s’accumulent et la conclusion reste la même : longévité et poids  ne font pas bon ménage. Nous sommes dans une course contre la montre pour lutter contre l’obésité. Une partie du monde lutte contre l’excès de poids, l’autre lutte contre la faim , tel est le dilemme de notre temps.

Excès de Poids et Espérance de Vie

Les chiffres

Dans les pays de l’OCDE ( Organisation de coopération et de développements économiques) 1 adulte sur 2 est en surpoids et 1 sur 6 est obèse (le problème du surpoids commence tôt et 1 enfant sur 3 en est victime). La moitié de la population est concernée par un certain embonpoint.
Conséquence : une réduction de l’espérance de vie de l’ordre de 8 à 10 ans.

Les risques

Le surpoids s’accompagne de conséquences sur la santé à tous les niveaux du métabolisme : maladies cardiovasculaires, diabète, goutte, phlébites, et certains cancers.

Le calcul

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) l’obésité est atteinte lorsqu’un adulte a un IMC (indice de masse corporelle) de plus de 30% (un adulte est en surpoids lorsque l’IMC est entre 25 ou 30%). Il est vrai que le calcul de l’IMC est très simple ce qui est la raison de sa grande popularité ; mais il existe d’autres facteurs à prendre en compte lors de la détermination de l’obésité, tels que le ratio taille/poids, autres mesures anthropométriques (mesure des particularités dimensionnelles d’une personne à savoir corpulence, composition, proportions).

Le coût

Le coût de la lutte contre l’excès de poids est extrêmement élevé et touche tout le monde car il inclut à la fois une augmentation et redistribution des taxes et subventions mais aussi les coûts médicaux directs et indirects.
Les entreprises doivent lister les ingrédients, la teneur nutritionnelle et calorique de leurs produits.

Le coût le plus important est celui des coûts médicaux dûs au fait que de nombreuses maladies sont imputables à l’excès de poids. L’obésité a notamment été très tôt identifiée comme facteur de comorbidité dans les formes graves de Covid.

Les raisons

Nous savons que l’excès de poids provient principalement d’un excès de nourriture. Toutefois, il ne s’agit pas uniquement du ratio calories consommées / calories dépensées, il s’agit aussi de la qualité de ces calories. Il est de plus en plus évident que la cause est multidimensionnelle : contraintes sociales, mauvaise digestion, stress élevé, mauvais sommeil, sédentarité …

 

Santé et Longévité : les Solutions pour Vaincre l’Obésité

 

Les gouvernements sont fermement engagés dans la lutte contre l’obésité. Les experts de la santé du plus haut niveau, tels que ceux de l’INSERM (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale) effectuent des études afin d’en déterminer les causes réelles et solutions potentielles.
Il est devenu impératif d’inciter la population à lutter afin d’allonger son espérance de vie (ou tout au moins ne pas la rétrécir). Il s’agit d’un choix collectif mais aussi individuel.

En effet si les pouvoirs publics ont le pouvoir  d’instaurer des repas équilibrés dans les cantines scolaires notamment, il est de la responsabilité de chacun d’être vigilant concernant ce que l’on met dans notre assiette.
Les parents doivent s’éduquer sur la nutrition et ainsi être partie intégrante de l’alimentation et des habitudes alimentaires de leurs enfants. Privilégier les nourritures saines  – telles que les noix par exemple pour le “goûter” après l’école – est un bon pas en avant.

On ne peut en effet blâmer uniquement l’industrie agro alimentaire. L’environnement et le milieu socioéconomique et familial, les comportements collectifs et individuels, les tentations de la société de consommation, l’éducation sont tous des phénomènes influant nos habitudes alimentaires ce qui impacte nos choix concernant l’hygiène de vie.

Il est clair que l’on peut lier excès de poids et espérance de vie. Le XXIème siècle est en train de réaliser les erreurs du passé et il est temps d’y remédier. On peut compter sur nos gouvernements pour voter des régulations et instaurer des systèmes de vérification nutritionnelle dirigées vers l’industrie agro-alimentaire. Les pouvoirs publics peuvent aussi mettre en place des systèmes éducatifs dans le cursus scolaire afin d’éveiller la conscience collective sur le sujet de la nutrition. Mais à l’heure des réseaux sociaux et de l’accès immédiat à la connaissance grâce à internet, c’est surtout au niveau individuel que le changement doit se produire.

Cuisiner plus souvent, plus local et de saison, consommer moins de plats tout préparés, éviter les boissons sucrées et aliments trop salés, réduire les quantités, privilégier fruits et légumes, privilégier les aliments à IG bas ou modéré, limiter l’ajout de matières grasses…  Ces actions sont et resteront un choix personnel. Mais le gain durable est bien se sentir mieux, avoir plus d’énergie et tenir les problèmes de santé à distance.  Ne laissez pas votre alimentation ruiner votre santé.

 

Vous souffrez d’un excès de poids ? Votre Solution Minceur & Harmonie Personnalisée Vous Attend. Contactez-nous pour un bilan gratuit.

Leave a Reply

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial