fbpx

Le régime cétogène, qu’est-ce que c’est ? En quelques mots, il s’agit d’une méthode surprenante pour maigrir qui fait la part belle aux graisses et limite le sucre. Elle agirait aussi sur diverses maladies chroniques comme Alzheimer ou le cancer.

Alors d’où vient cette méthode ? Comment fonctionne-t-elle, sur quoi peut-elle agir et quels sont ses limites et ses inconvénients ?

 

Les Origines du Régime Cétogène

 

Savez-vous que le régime cétogène est l’un des plus anciens régimes existant ?

Certes, il est revenu à la mode dans les années 80 et est ensuite réapparu sous la forme du régime Paléo.

En fait, le régime cétogène, cousin du régime low-carb (pauvre en glucides), a été conçu en 1921 par le docteur Russel Wilder aux Etats-Unis à des fins thérapeutiques. Son idée était de créer les effets du jeûne dans un régime que l’on pourrait pratiquer sans limite de durée. Il s’était rendu compte, que, sous l’effet du jeûne, des personnes atteintes d’épilepsie et qui résistaient aux traitements, avaient ressenti un mieux-être : sans l’impact du sucre au niveau du cerveau, ces personnes voyaient leurs crises réduites. Il a ainsi utilisé avec succès cette approche pour soigner de jeunes enfants ayant des crises convulsives.

 

Comment Ça Marche ?

 

Le nom de ce régime vient du fait que lorsque le corps manque de glucose, il entre dans un état dit de « cétose » et transforme les graisses en énergie. Comment cela fonctionne ?

Il faut savoir que notre corps produit du glucose de manière naturelle, à partir des protéines et des graisses présentes dans notre organisme. Il ne semblerait donc pas nécessaire d’en consommer en surplus. Or, le glucose est le nutriment majeur des muscles mais aussi et surtout du cerveau.

Ainsi, lors d’un jeûne, le taux de glucose dans le sang diminue – c’est ce que l’on appelle l’hypoglycémie. Face à la privation de nourriture et de glucose, le corps s’adapte alors en mobilisant ses réserves d’énergie : il va puiser dans les graisses stockées que le foie va transformer en corps cétoniques. Dans le cadre d’un jeûne, les corps cétoniques sont produits en assez grande quantité. Si l’on poursuit le jeûne pendant trois jours, un tiers des corps cétoniques fournit l’énergie au niveau des neurones.

Avec la diète cétogène, le foie se met à produire de petites molécules, appelées cétones, qui vont servir de sources d’énergie pour l’organisme. L’organisme ne fonctionne plus avec le glucose mais avec les cétones et brûle donc ces graisses stockées.

La diète cétogène qui inclut jusqu’à 75% de lipides, 20% de protéines et donc très peu de glucides a donc été détournée pour en faire un régime qui permet de faire fondre la masse graisseuse et de mincir.

Voici quelques exemples d’aliments recommandés dans la diète cétogène :

poisson, viande, œufs, beurre, huile végétale, vinaigre, jus de citron, olives, avocat et légumes faibles en glucides comme les légumes verts feuillus (épinards, laitue tous types, endives, chou kale).

Les produits laitiers et légumes riches en glucides sont eux à consommer avec modération, tandis que certains aliments sont bannis : sucre, produits céréaliers, fruits (sauf certaines baies peu sucrées), fromages à pâtes molles et fromages frais, jus de fruits et de légumes, miel, chocolat …

Des compléments en vitamines sont donc recommandés sous peine de carences alimentaires.

La consommation de gras mono-insaturés (huile d’olive, avocat, noix) et de gras saturés (viande grasse, produits laitiers riches en matières grasses) est davantage conseillée. L’utilisation de l’huile de coco qui contient des gras qui sont facilement transformés en corps cétoniques est recommandée.

 

Avantages et Inconvénients

 

Si ce régime comporte des atouts, il comporte des inconvénients, voire même des risques.

 

Satiété et bien-être :

Les apports élevés en lipides et en protéines donnent rapidement un sentiment de satiété. Mais cela implique des effets secondaires – nausées, fatigue et maux de tête – qui ne seraient que transitoires, le temps que l’organisme s’habitue au manque de glucides et à la proportion de lipides ingérés. Surtout, cette diète offre peu de diversité et de choix d’aliments car de nombreux groupes alimentaires sont à éviter.

 

Praticité :

En raison des nombreuses restrictions, ce régime est difficile à suivre voire même drastique et complique la vie sociale (choix au restaurant fort limité).

 

Perte de poids et santé :

Le régime promet d’engendrer une perte de poids supérieure à un régime faible en gras. Toutefois, très peu d’études ont évalué les effets de ce programme alimentaire à plus long terme.

Ce régime aurait aussi un impact positif sur la pression artérielle, les taux de cholestérol HDL (bon cholestérol) et les triglycérides sanguins. Il serait même recommandé pour combattre la maladie d’Alzheimer et le cancer, car les cellules saines se nourrissent davantage de graisses, alors que les cellules cancéreuses se nourrissent plus facilement de sucres.

Toutefois, même après la période de transition, des effets secondaires subsistent : l’hypoglycémie s’accompagne d’une déshydratation et d’une augmentation du risque de problèmes urinaires et de constipation. On recommande de fait un supplément de fibres lorsqu’on veut suivre ce régime.

Le régime cétogène étant très riche en gras, on peut avoir des craintes quant au risque cardiovasculaire.

Pour résumer, ce régime alimentaire ne respecte pas les règles de base d’une alimentation équilibrée. Il exclut ainsi de nombreux groupes alimentaires et supprime en plus le plaisir de manger.

Il peut aussi entrainer des carences notamment en fibres, vitamines et antioxydants qui ont des rôles importants pour la santé.

Attention aussi aux gras ingérés (charcuterie…) qui ne sont pas non plus tous synonymes de bonne santé et de minceur !

Pour perdre du poids, tout en restant en bonne santé, mieux vaut donc maintenir un régime équilibré et rester actif !

Minceur et Harmonie offre un programme de rééquilibrage alimentaire et un suivi pour stabiliser la perte de poids. En plus du coaching nutrition, les technologies amincissantes telle que la radiofréquence, la cryolipolyse ou le palper-rouler, interviennent pour éliminer la cellulite, drainer et redessiner la silhouette. Enfin, les techniques de base de la médecine traditionnelle chinoise, notamment l’acupuncture, permettent de supprimer les pulsions de grignotage. Le tout sans privation, et sans effet yo-yo.

Réservez votre bilan gratuit dans un de nos centres d’amincissement, à Paris ou à Neuilly.

Leave a Reply

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial