Afin de conquérir un ennemi il convient tout d’abord de bien l’étudier, puis d’établir une stratégie et, enfin, se lancer à l’attaque. Il en va de même pour les capitons ; pour combattre la cellulite il faut la comprendre, comprendre les mécanismes de notre organisme et de notre métabolisme ainsi que nos choix de vie (alimentation trop riche et manque d’exercice) favorables à son apparition.

Comprendre la Cellulite pour la Combattre

Diverses causes favorisent l’apparition de cellulite, condition touchant la majorité des femmes et un petit pourcentage d’hommes.

  • Causes hormonales. À la puberté, durant la grossesse et à la ménopause, périodes de changements hormonaux, la production de progestérone et d’oestrogènes est souvent déstabilisée favorisant ainsi l’installation de capitons.
  • Stockage des graisses dans les adipocytes.
  • Rétention d’eau autour du derme et de l’épiderme.
  • Circulation sanguine et lymphatique. Les cellules graisseuses compriment les vaisseaux lymphatiques et les veines. La rétention d’eau résultante favorisera l’apparition de cellulite aqueuse.
  • Hérédité. En effet le patrimoine génétique joue un rôle dans le nombre d’adipocytes, leur localisation et la qualité de notre circulation sanguine.

Les adipocytes sont des cellules graisseuses stockées sous le tissus cutané. Leur rôle est d’accumuler de l’énergie sous forme de triglycerides. Ils sécrètent également des hormones. Lorsque les cellules graisseuses sont produites en trop grande quantité, le tissu sous-cutané est déformé et le capiton apparaît. Plus les adipocytes grossissent, plus les enveloppes les contenant se déforment et tirent sur leur point d’ancrage cutané créant ainsi l’apparition de la peau d’orange.

Notre peau est composée de 3 couches :

  • L’épiderme, la surface de la peau
  • Le derme, la couche intermédiaire
  • L’hypoderme, la couche la plus profonde

Plusieurs phénomènes consécutifs naturels se produisent dans l’hypoderme où se trouve le tissu adipeux (en fait la réserve énergétique du corps). Le stockage des graisses, appelé lipogénèse, est un phénomène physiologique remarquable car il permet à notre organisme de fonctionner. C’est la lipogénèse.

Les cellules graisseuses grossissent, se multiplient puis se transforment en énergie, grâce à la lipolyse qui est le déstockage des graisses, à la suite de quoi les cellules graisseuses se vident, se réduisent ou disparaissent. C’est la lipolyse.

Lorsqu’il y a un déséquilibre entre ces deux phénomènes, la cellulite – ou inflammation des tissus cellulaires sous-cutanés – fait son apparition.

Il Existe 3 Types de Cellulite

  • Cellulite adipeuse : due à un excès de graisse dans l’alimentation
  • Cellulite aqueuse : due à des problèmes circulatoires et de rétention d’eau
  • Cellulite fibreuse: due au durcissement des fibres de collagène entourant les adipocytes. Celle-ci est dure et douloureuse au toucher car installée depuis longtemps.

La cellulite est connue sous divers noms courants : peau d’orange, capitons graisseux, et même culotte de cheval (aux cuisses) alors qu’en fait la cellulite peut se trouver sur le ventre, les fesses, les genoux et les bras. Il existe aussi un terme médical, la cellulite infectieuse, désignant une maladie infectieuse par bactéries provoquant l’inflammation des tissus sous-cutanés.

Combattre la cellulite est possible à condition de savoir quel type de cellulite s’est installé et les raisons de son apparition. Il est à noter que la plupart des femmes constatent la présence de deux types de cellulite, il faut donc traiter chacune d’elle. Selon les cas, selon le type de cellulite, un régime adapté et la pratique d’un sport approprié sera suffisant. Pour d’autres femmes, il faudra chercher d’autres solutions, peut-être plus radicales pouvant même aller jusqu’au cas extrême qu’est la liposuccion. Avant d’en venir à des telles extrémités, dont les résultats sont incertains, il est préférable de consulter un professionnel.

About Minceur et Harmonie

Leave a Reply

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial